Le sport : un budget

3 octobre 2018 - 09:30

300 euros, le budget annuel des Français pour les activités de leurs enfants
Il y a 15 heures

 

 

 

Les 25 placements boursiers à ne pas rater

Nouvelles tensions à la tête d’Engie
Un parent sur trois indique avoir déjà eu à renoncer à des activités pour son enfant en raison de leur coût, selon une étude.

© Reuters 300 euros, le budget annuel des Français pour les activités de leurs enfants

Les parents estiment passer en moyenne plus de cinq heures par semaine à surveiller les devoirs de leurs enfants. Selon le dernier "zoom" de l'observatoire Cetelem, une écrasante majorité (85%) pense qu'il est plus important d'investir du temps dans l'éducation que d'y consacrer de l'argent (14%).
Mais il faut parfois mettre malgré tout la main à la poche... Les parents interrogés dans le cadre de cette étude réalisée avec Harris Interactive déclarent ainsi avoir recours à certaines solutions payantes pour mieux accompagner leurs enfants. En premier lieu, ils envisagent de leur fournir des annales ou livres d'exercices (56% disent l'avoir déjà fait) et de les soumettre à des exercices complémentaires (39%). Un parent sur trois déclare également avoir déjà eu recours à des solutions de type professeur particulier, applications/logiciels de soutien ou cours du soir.
300 euros par an pour le judo ou la danse
Tout cela coûte cher et pèse sur le budget des familles. Selon cet observatoire, un parent sur trois indique avoir déjà eu à renoncer à des activités pour son enfant en raison de leur coût. "Pourtant considérées comme importantes par 91% des Français, les activités extra-scolaires artistiques ou sportives sont les premières à être remises en cause en cas de difficultés budgétaires, 30% déclarant avoir déjà dû y renoncer".
Judo, danse, musique... Les parents dépensent en moyenne 299 euros par an et par enfant pour leurs activités extra-scolaires, le plus souvent choisies par leurs enfants (79%). "Les sports collectifs ont largement les faveurs des Français (62%) pour le développement des enfants, loin devant les activités en lien avec la nature (26%), la pratique d'un instrument de musique ou le chant (25%) et la pratique d'une langue étrangère (24%)", écrivent les auteurs de cette étude.

AUSSI SUR MSN : Un plan pour "enrayer la pauvreté"

 

 

 

 

 

 

00:26
08:39


Un plan pour "enrayer la pauvreté"

 

 

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

 

 

Publicité

Commentaires

  • fabrice dupont
    5 octobre

    Fabrice Dupont

    Joueur

    44 ans

  • Ludwig Guesdon
    16 octobre

    Ludwig Guesdon

    Joueur

    34 ans

  • Eddy Rochois
    6 octobre

    Eddy Rochois

    Joueur

    24 ans